Le jour où je suis devenue une pouffe

Je ne vous parle pas souvent de ma vie privée, je ne vous ai d’ailleurs encore jamais montré mon visage (et je ne pense pas le faire un jour).
Vous connaissez mon âge, mon connaissez mon prénom et vous savez dans quelle ville j’habite, mais finalement, bien que j’écrive beaucoup sur ce blog, vous ne savez pas grand chose sur moi.

Aujourd’hui, je vais vous dévoiler quelque chose, quelque chose dont je parle volontiers IRL, quelque chose que je ne cache pas, quelque chose dont je n’ai pas honte mais quelque chose dont je n’ai jamais parlé ici.
Il y a quelques mois, j’étais très très grosse, aujourd’hui, je suis toujours grosse, mais beaucoup moins grosse.
Je vous avoue que quand je me regarde dans le miroir, je ne vois pas vraiment la différence d’avant/après malgré 10 tailles de perdues.

C’est donc quand j’ai essayé il y a 10 jours à Barcelone, contrainte et forcée par mes amies I. et I. un manteau chez Desigual, que j’ai réalisé que je commençais gentiment à devenir la pouffe que je rêvais d’être.

Photo : Google
C’est le modèle Genna de chez Desigual.

Alors certes, un manteau, tout con, d’une marque banale, ça ne signifie certainement rien pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup (ça veut dire qu’il était libre, heureux d’être là). Ca veut dire qu’aujourd’hui je peux m’habiller dans les rayons normaux des magasins et que je ne suis plus obligée d’aller tout au fond chercher les vieux rideaux hideux et hors de prix réservés aux obèses.

Et tant qu’on y est, je me suis fait un autre plaisir, une paire de bottes Marco Tozzi.

Photo : Google.

Advertisements

12 thoughts on “Le jour où je suis devenue une pouffe

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s