Gros coup de gueule contre les annonceurs suisses

Chuis en colère contre le système de marketing suisse, contre les marques vendues en suisse, contre les annonceurs suisses.

J’ai ai marre de vivre dans un pays où le consommateur qui ne parle pas allemand ou qui ne vit pas en suisse alémanique n’est pas pris en compte.

J’en ai marre de vivre dans un pays où le consommateur est obligé de se démerder tout seul pour se mettre au courant des nouveautés sur le marché (genre envoyer des mails aux marques, comme moi).

J’ai ai marre de vitre dans un pays où les frais et autres documents de douane sont tellement élevés et compliqués que personne ne veut travailler avec.

La plupart des sites web suisses des grandes marques (cosmétique, mode, etc) sont en allemand. Si on ne parle pas allemand (ce qui est mon cas car à part deux-trois souvenirs de l’école, il ne me reste rien) on boit un verre d’eau et on attend c’est ça ?

Et les annonceurs ? Ca leur feraient chier de se sortir les pouces du derrière pour faire de la pub pour les produits qui arrivent en Suisse et dont personne n’est au courant ?

Prenons exemple sur la marque de vernis Essie (oui parce que finalement sur mon blog c’est ce qui nous intéresse).

Cette marque a débarqué en France l’année passée sous un battage médiatique relativement important. Un personne qui s’intéressait un minimum aux produits de beauté ne pouvait pas ne pas être au courant de l’arrivée de la marque sur le sol français.

La Suisse, aussi petite qu’elle soit, va aussi commercialiser à grande échelle cette marque. Je vous en parlais il y a quelques mois d’ailleurs. J’ai été l’une des première au courant grâce à mon « réseau » (oui oh ça va, je me la pète un peu), puis juste avant Noël, grâce à une mini information dans le magazine féminin suisse Femina. Donc la personne qui ne lit pas Femina où qui lit ledit magazine sans prêter attention aux petites informations écrites en tout petit au milieu d’une page, n’est pas au courant.

J’attendais donc le début de l’année avec impatiente. Hier, le 4 donc, après avoir fait quelques magasins je ne trouvais pas ces fameux vernis. J’ai donc pris contact avec mon fameux réseau qui m’a dit que la marque se focalisait premièrement sur la suisse orientale (à savoir les suisses allemands).
Donc en plus de n’avoir aucune info, on est à nouveau relayés au fond du placard.

Beaucoup de marques ne sont pas vendues, voire pas livrées (e-shop) en Suisse à cause de la cherté et la complexité des frais de douane.

J’ai la chance d’habiter en zone frontalière et de pouvoir me rendre en France (et donc en Europe) tous les jours si j’en ai envie et donc de me procurer les produits que je veux je ne devrais donc pas me plaindre me direz-vous. Mais je ne suis pas comme ça moi, je pense à mes compatriotes qui sont éloignés de tout ça et qui souhaiteraient aux aussi profiter des produits comme tout le monde.

C’est franchement un gros foutage de gueule et j’aime pas qu’on se foute de moi.
Je rappelle à tous les grands magnas de la publicité que la Suisse compte presque 8 millions d’habitants et qu’ils figurent parmi les plus économiquement prospères au monde.

À bon entendeur, même si ce n’est clairement pas mon tout petit blog qui va faire changer les choses.

Photo : Google

Advertisements

14 thoughts on “Gros coup de gueule contre les annonceurs suisses

  1. Tellement d’accord avec toi !

    Suffit de voir le cadeau iTunes d’aujourd’hui : un film en allemand. Yay. Idem pour les sites de grandes marques.
    Je vis maintenant à Fribourg, donc je peux très bien me rendre à Berne ou Zurich pour certains produits, mais ça m’emmerde, désolée du terme. Pourquoi on n’est toujours traités APRES les germanophones ? sans parler des italophones qui galèrent encore plus que nous.

    Marre des FDP et des frais de douane de la mort quand je commande un truc sur le net. Marre que certains sites, tels Sarenza, ne livrent pas en Suisse.

  2. Tout à fait d’accord avec toi ! J’habite en Suisse aussi. L’autre jour j’ai voulu profiter de l’offre ituns pour avoir un article gratuit. J’ai dû m’inscrire et lorsque j’ai mis “suisse” tout s’est automatiquement mis en allemand ! Impossible de traduire ! J’ai tout quitté mais j’étais verte !
    Et comme tu le dis si bien, cela arrive trop souvent !
    Pour la marque Essie, j’avais vu l’info sur ton blog. Je suis donc bien déçue ! Et contrairement à toi, j’habite à 1h30 de la première frontière, donc trop loin.
    grgrgrgr
    gros bisous quand même 😉

    1. Bonjour Iidana et merci pour ton message.
      Même si tout ça est super rageant, je suis tout de même contente de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas.
      On va y arriver, j’en suis sûre !

  3. Je plussoie, je plussoie… J’ai cherché ces derniers jours Essie à Genève, je me réjouissais tellement. Ne les trouvant point, pire, les vendeuses n’étant au courant ni de l’arrivée de cette marque en Suisse, ni même parfois de la marque elle-même, j’avais noté d’appeler L’Oréal pour m’informer. Et puis je lis ton blog. Alors ravie, parce que tu m’évites un tél. désagréable, et furieuse, parce que même si j’aime bien nos cousins suisses-allemands, ce n’est pas une raison pour nous priver d’un nouveau joujou. Na.
    Belle journée

    1. Bonjour Marie et merci pour ton message.
      J’ai contacté L’Oréal, j’attends de leurs nouvelles et ne manquerais pas de vous tenir informées.
      Belle journée à toi aussi.

  4. Je viens de faire une recherche sur le net, ne trouvant pas les fameux vernis dans les coop… et je tombe sur ton article. J’en reste sans voix !!! Pourquoi donc n’aurions nous pas le droit de profiter de cette marque, alors qu’on ne se lasse pas de nous donner du l’Oréal à la composition et l’éthique toutes pourries ? Je ne comprends qu’une telle sélection puisse être faite, c’est limite de la discrimination, les suisses romands sont laissés de côté tels des indignes !
    Est-on certain qu’Essie ne sera vraiment pas mis en vente dans les grandes villes romandes d’ici quelques semaines / mois ?

    1. Bonjour Mimi et merci pour ton message.
      Paraitrait que certaines Coop en vendent déjà mais impossible d’avoir la liste des magasins.
      J’ai contacté L’Oréal, j’attends de leurs nouvelles et ne manquerais pas de vous tenir informées.
      Belle journée.

  5. Je n’avais jamais fait attention à ce problème de communication en Suisse. Peut-être parce que je ne commande rien à l’étranger et que je ne suis pas l’actualité des cosmétiques aussi assidûment que tu le fais. Mais tu mets le doigt sur un problème qui dure et qui durera malheureusement aussi longtemps que le “roesti graben” !

  6. Bonjour ! Etant également suisse , je confirme que c’est la “galère” , clairement . J’étais tellement heureuse de savoir que la marque Kiko aurait un shop en ligne , donc que la marque serait ENFIN accessible à toutes , hé ben non ! Quelle déception quand je me suis rendue compte que l’adresse de facturation ne pouvait être en Suisse ! Et tant de fois j’ai voulu commander sur un site américain comme beautyjoint.com , cherryculture.com , sigmabeauty.com , et tant d’autres encore , mais que les frais de douanes étaient tout simplement HORS DE PRIX ! C’est révoltant , vraiment . Ton article est totalement réaliste et comme toi , je suis dégoûtée que la Suisse tout entière ne soit pas sur le même piédestal ! Enfin , je n’ai pas la même chance que toi en ce qui concerne le shopping en France : la ville la plus proche est à 1h voire 1h30 de voiture ! En bref , je me contente des produits auxquels j’ai accès , mais c’est parfois franchement frustrant ! Sur ce , je voulais ajouter que j’aime beaucoup ton blog et que c’est un plaisir de pouvoir te comprendre sur ce sujet fâcheux des annonceurs suisses . Gros bisous !

  7. Si tu savais comme ton article me fait plaisir. Moi ce qui me saoule ce sont les taux de conversion sur le site elf.ch. Genre, aux US 1 produit = 1$, en France, 1 produit = 1 Euro. En Suisse, 1 produit = 3.95.- Mais j’ai envie de dire m*rde. Je me sens vraiment lésée et ça me soule! Merci pour cet article défoulant ^^

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s