Des moufles pour sauver les pattes des Koalas d’Australie

Hier après-midi, je suis tombée sur un article dans le matin.ch (← clic clic) qui m’a particulièrement interpelée.
Si vous me connaissez, vous savez déjà que j’attache une très grande importance à la protection animale et à la nature en général, alors dès que je peux participer, ne serait-ce que de façon très minime, à aider une cause comme celles-ci, alors je le fais. Quand en plus, mon geste ne me coûte pas grand chose en argent ni en effort, alors j’hésite encore moins.

Je vous explique en quelque mots (pour lire l’article original et complet, en anglais, c’est ICI) – (← re clic clic).

Once rescued koalas are really docile creatures who will sit still and let you treat them. Photo John Paoloni

L’Australie (comme bien d’autres pays malheureusement) est ravagée par les incendies en été. Au delà de la catastrophe écologique que ces feux représentent, un trop grand nombre d’animaux meurt ou est blessé. La particularité de l’Australie, outre le fait que ce soit un pays qui se trouve très éloigné du notre,  c’est qu’il est peuplé par les koalas. Les koalas vivent dans les arbres, se déplacent lentement et quand l’arbre sur lequel ils se trouvent prend feu, ils sont pris au piège. Soit ils meurs, soit ils sont grièvement brûlés, principalement aux pattes.

Le Fonds International pour la Protection des Animaux (IFAW)* (← clic clic clic) a fait la semaine dernière un appel aux dons un peu particulier. Outre l’argent que l’on peut leur envoyer tout au long de l’année, ils ont besoin de moufles pour les koalas.
En effet, pour traiter leurs brûlures aux pattes, les soigneurs ont besoin de changer les pansements des petits blessés tous les jours et lesdits pansements doivent être protégés par un tissu qui laisse respirer la plaie, à savoir, le coton. Ils ont besoin d’un très grand stock de moufles car ces petits pattes brûlées mettent jusqu’à une année entière à être soignées.

C’est là que l’idée m’a plu. En plus d’aider les koalas (qui sont extrêmement dociles quand on prend soin d’eux), il ne faut pas une connaissance accrue en couture ni du matériel particulier pour le faire (de vieux t-shirts, de vieilles serviettes de bain ou encore de vieux draps font très bien l’affaire + une pelote de laine, du fil et une aiguille). L’important, c’est que le tissu soit du coton et exclusivement du coton.

IFAW a mis en ligne un patron pour nous aider à confectionner ces moufles. Je l’ai imprimé, il sort en version A4 avec la taille réelle de la moufle. Le patron en version pdf ICI (← cliiiiiic).

tissus_ifaw_10tubes (1)

Les moufles (même si c’est juste une seule paire) sont à envoyer à l’adresse suivante :

IFAW
6 Belmore Street
Surry Hills
Sydney NSW 2010

Australia

Hier soir, j’ai sorti mon matériel (je possède une machine à coudre mais elle n’est pas nécessairement nécessaire, et j’en possède une connaissance très basique. Les coudre à la mains prendra juste quelques minutes de plus) et je vais en faire quelques unes, que je mettrai dans une grande enveloppe et que j’enverrai en Australie. Je trouve que c’est un joli geste qui ne nous coûte grand chose (pour la photo j’ai sorti quelques coupons de mon stock de tissu mais je ne vais évidemment pas les utiliser, j’ai récupéré de vieux t-shirts à moi) et si vous avez des enfants, vous pouvez le faire avec eux, je suis certaine qu’ils seront super contents et cela les sensibilisera sur la protection animale (en plus un koala c’est mignon, tout le monde aime les koalas).
Et si vous préférez les kangourous, vous pouvez aussi faire des poches (le patron est ICI) et les envoyer à la même adresse.

Si ça vous intéresse, je vous montrerai ce que j’aurai réalisé.
Et vous, vous serez de la partie ?

*IFAW est une ONG internationale reconnue par l’ONU qui oeuvre en faveur de l’aide d’urgence aux animaux en détresse (protection des baleines, des éléphants, des phoques et du trafic d’animaux entre autres). Si vous êtes intéressés, je vous laisser regarder sur Google.

Advertisements

15 thoughts on “Des moufles pour sauver les pattes des Koalas d’Australie

  1. Cette idée est top et si je trouve de quoi faire quelques moufles dans mes vieux vêtements, je me mettrai aussi à l’ouvrage! Merci pour toutes ces infos 🙂

  2. Ah mais j’avais pas pensé aux vieux tee shirt 100 % coton ! (C’est moi qui tai demande hier sur Facebook comment savoir si un tissu était 100 % coton 🙂 )
    Ça j’en ai plein donc je vais voir pour faire ça ce weekend !

    1. Aaaaaaaaaah ben je t’avais pas reconnu, maintenant je sais 🙂
      Oi effectivement c’est après coup que j’ai pensé aux vieux t-shirts et ça m’arrange aussi. Tu me montreras dis ?

  3. Hey voilà, je viens de voir où faut envoyer tout cela. Je vais chercher du tissu dans mon sac à vieux vêtements qui traine dans la cave et ce weekend je vais en faire quelques unes de moufles, suivant ce que je trouve comme tissu. 😀 Merci pour l’article.

  4. coucou, je cherchais cet article d’origine, je me dis que cet hiver il se passera de nouveau la même chose et les koalas, les kangourous auront besoin d’aide. Alors je me suis dit que peut etre j’allais commencer à faire un peu, en mettant de coté exprès… Tu as eu un echo de l’envoi que tu avais fait ? Je t’embrasse .

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s