Glov, le démaquillage tout simple à l’eau

Cela fait des années que je n’utilise rien d’autre pour me démaquiller que de l’huile. Avec le recul, je n’arrive même pas à comprendre comment il y a encore des gens qui se démaquillent avec autre chose que de l’huile. Je vous en ai déjà parlé assez souvent par ici.
Il faut dire que dans la vie de tous les jours, j’essaie au maximum de minimiser le nombre de choses qui m’entourent (elle est sacrément belle ma phrase).
Avaler le moins de médicaments possible, ingurgiter le moins de cochonneries possible, me balader avec le moins de choses possible dans mon sac, et forcément, mettre de moins en moins de choses sur mon visage. Le démaquillage en fait partie.

Le démaquillage à l’huile, outre le fait que ce soit beaucoup trop génial, rapide et simple à faire, a l’avantage de m’éviter d’utiliser plein de cotons démaquillants et les nouvelles techniques de démaquillage à base de tissus spéciaux suit la même logique.
En 2012 déjà, je vous parlais d’une serviette démaquillante qui ne demandait rien d’autre que de l’eau et que j’avais trouvée à la Migros. Trois ans après, les choses ont évolué et plein de marques maintenant font pareil. C’est le cas ici de la marque Glov, que l’on peut trouver en Suisse chez Marionnaud.

glov_10tubes (5)

Le concept est ultra simple, on prend le tissu, on le mouille à l’eau claire et on se démaquille avec. Une fois la peau bien nette, on lave le tissu à la main avec du savon, on le fait sécher à l’aide de son petit crochet pour le lendemain… et c’est tout ! C’est magique, c’est rapide, c’est écologique, forcément, ça me plait.

Glov est disponible sous trois formes : une serviette 4-coins confort système* (CHF 24.90), un gant On-The-Go* (CHF 19.90) et un «gant de doigt» Quick Treat* (CHF ?).

glov_10tubes (6)

Le tissu est très très doux et très agréable à utiliser. Je le mouille bien avec de l’eau tiède et je me frotte le visage avec. Vous constaterez que le gant n’est pas très adapté aux grandes mains comme les miennes, c’est un peu serré mais soit.

glov_10tubes (1)

Ici la première photo suite au premier passage et la deuxième photo où j’ai retourné le gant pour le deuxième passage. Ce jour là je portais une BB Crème, de l’anti-cerne, du mascara et du blush.

glov_10tubes (2) glov_10tubes (3)
Je trouve son utilisation très facile et très simple, néanmoins, je ne la trouve pas très adaptée aux yeux, en l’occurrence au mascara. Pour que le démaquillage se fasse bien comme il faut, il faut tout de même appuyer un peu et insister sur les yeux. Malheureusement, un cil c’est fragile et j’ai un peu peur de trop m’attarder sur eux et qu’ils tombent. Alors j’y vais tout doucement, je prends un peu plus de temps mais ça fonctionne quand-même.

Une fois le nettoyage de visage terminé, il suffit de laver le tissu à la main et au savon (pas obligatoirement le savon de la marque, un simple gel douche fait l’affaire), le suspendre à l’aide du petit crochet et le lendemain, tout est sec et réutilisable. Ici, il est lavé et essoré :

glov_10tubes (4)

On peut utiliser le tissu durant 3 à 4 mois avant de le jeter, si on compare au prix d’un démaquillant quel qu’ils soit (à moins que vous n’utilisiez de l’huile comestible pour vous démaquiller, oui oui c’est possible ;)), ce système est beaucoup plus économique.
Est-ce que je rachèterai ? Oui très certainement, je pense notamment qu’il est très pratique quand on part en vacances/week-end (quand on se déplace en somme). Il ne pèse rien et surtout, il ne risque pas de se renverser dans le beauty-case.

Vous avez déjà testé le Glov ?
Quelque chose que me dit que je reviendrai très vite vous parler d’une manière similaire de se démaquiller pour un prix encore plus mini 🙂

* Produits envoyés par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération.

Advertisements

7 thoughts on “Glov, le démaquillage tout simple à l’eau

  1. Je connaissais les cotons démaquillants en tissu et lavable, mais ça jamais vu. Par contre, la lavette devient pas un peu grisâtre au bout de quelques semaines d’utilisation?

  2. Et ben dis donc je ne le voyais pas aussi petit le gant !
    Suis passée au démaquillage à l’huile il y a quelques mois et depuis j’en suis fan. Mais j’avoue que ne le faire qu’à l’eau a l’air pas mal…
    Par contre, j’ai un peu peur niveau hygiène. Est-ce que ça passe en machine ? Avec ma peau à imperfections (qui boutonne dès que j’ai mal lavé mon visage), je me dis que même lavé au savon le gant doit conserver quelques bactéries et si on traine cela durant 3-4 mois ça risque de devenir un peu dégueu…

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s